Marcher pieds nus : les bienfaits du earthing

Marcher pieds nus aurait des vertus insoupçonnées. Si cette action paraît simple, elle est indispensable à notre bien-être. Le kinésithérapeute Gil Amsallem explique les raisons de se mettre au earthing.

Pourquoi marcher pieds nus ?

Nous avons tous déjà fait cette expérience: enlever nos chaussures pour poser nos pieds nus dans l’herbe et ressentir un soulagement immédiat. C’est ce que propose le kinésithérapeute Gil Amsallem dans son livre Marcher pieds nus, la réflexologie naturelle (Hachette Bien-être).

« C’est un excellent moyen de se reconnecter à l’énergie de la Terre » explique-t-il. Le principe du earthing ? Les bienfaits des échanges énergétiques entre notre corps et la Terre. Le corps est chargé électriquement, tout comme la Terre, avec des interactions de l’un à l’autre. En posant les pieds nus sur le sol, nous nous déchargeons des électrons indésirables dus au stress et à la fatigue et nous nous rechargeons en énergie bénéfique.

Le earthing en pratique

80 minutes de marche pieds nus donnent déjà des résultats. Le sang est fluidifié, il y a une meilleure oxygénation des tissus, un meilleur transport des constituants de la biochimie : le calcium, le phosphore et une meilleure régulation cardiaque. « Le métabolisme est relancé », constate le kinésithérapeute.

Les bénéfices physiologiques sont impressionnants : « C’est le meilleur anti-inflammatoire, affirme Gil Amsallem. Quelle que soit l’inflammation ou la zone touchée par l’arthrose : lombaires, hanches, cervicales, poignets : les douleurs s’atténuent après ce genre de traitement bioénergitique. »

A quelle fréquence pratiquer le earthing ?

Cela dépend des gens et de leur hygiène de vie globale. En cas de fatigue, il suffirait de recharger ses batteries dans un jardin par exemple. « Les effets se ressentent même sans marcher, assure Gil Amsallem. Assis sur une chaise, posez vos pieds nus dans l’herbe et ancrez-vous à la Terre. » Pour encore plus d’effets, pourquoi ne pas effectuer quelques mouvements de Qi Gong ou de Taï Chi ?

Profitez des beaux jours pour vous déchausser le plus souvent possible, en conscience, prenez un petit temps pour vous. Prenez l’habitude de faire quelques pas pieds nus dans la mer, sur le sable, dans la forêt dès que vous en avez l’occasion.

Soyez à l’écoute de votre corps. Après quelques « séances », vous constaterez une amélioration de votre sommeil, ainsi qu’une baisse de la nervosité et une meilleure humeur : tous ces éléments sont des signes que la physiologie est en train de se réguler. Les troubles fonctionnels s’améliorent aussi : les problèmes de digestion, la constipation et aussi les jambes lourdes, en stimulant les retours veineux.

Dérouler son pied naturellement

Marcher sans chaussures permet aussi d’utiliser son pied d’une façon plus naturelle : en posant le talon en premier, puis en déroulant la plante et la pointe. Le pied est composé d’une vingtaine de muscles, de 107 ligaments, d’os et il a besoin d’être travaillé pour fonctionner correctement. « Marcher pieds nus permet de gagner en adresse et en agilité. Une manière de réveiller tous nos petits capteurs (200 au cm2) qui nous rendent plus vigilants. » Il n’est pas nécessaire de parcourir de longues distances, l’essentiel est de marcher régulièrement pour activer les muscles du pied.

Et la course pieds nus ?

Le pied est naturellement fait pour courir. Il ne devrait pas avoir besoin de chaussures modernes qui amortissent les ondes de choc. Mais attention : vous lancer dans un running pieds nus demande de l’entraînement. La première fois, essayez de courir seulement dix minutes. Puis ajoutez une minute le lendemain, progressivement. « Le pied doit se  former à sa nouvelle mission », explique Gil Amsallem. Choisissez soigneusement le lieu de votre course : pas de sol brûlant, comme le béton, préférez une surface plane comme un chemin de randonnée (sans cailloux ni épines) ou une plage de sable fin.

Prenez soin de vos pieds

Après avoir marché pieds nus (ou après une longue marche en général), accordez-vous un peu de temps pour chouchouter vos pieds. Pour les détendre, trempez-les dans une bassine d’eau tiède avec du gros sel et pourquoi pas quelques gouttes d’huiles essentielles (menthe ou lavandin). Complétez ce soin avec un massage de la voûte plantaire et des orteils. Vous pouvez aussi utiliser une balle de golf. «  Les points de réflexologie sont nombreux sous le pied, mais vous pouvez vous masser comme vous le sentez, conseille le kiné. Il n’y a aucun danger. »

Terminez par une bonne crème hydratante et vous pourrez repartir du bon pied !

En savoir plus dans PSYCHOLOGIES.COM

https://www.psychologies.com/Bien-etre/Relaxation/Pratiques-energetiques/Articles-et-Dossiers/Marcher-pieds-nus-les-bienfaits-du-earthing

Bien à vous. Dans la joie !

Prenez bien soin de vous !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :