Les maladies chroniques commencent dans votre intestin

Une bonne santé générale commence par une bonne santé intestinale. Les maladies chroniques commencent par une « panne » dans l’intestin.

C’est par là que je commence généralement avec les patients qui cherchent à aborder tous les défis liés à la santé.

Si vous recherchez à améliorer durablement tous les domaines de votre santé, il est préférable de ne pas penser à vos différentes parties du corps comme étant des compartiments indépendants.
Chaque cellule communique avec toutes les autres cellules, pas toujours directement, mais par l’intermédiaire des fluides, des hormones et des neurotransmetteurs qui voyagent à travers le vaste réseau de vaisseaux sanguins et de nerfs qui courent à travers chaque partie de votre corps.

Et tout commence avec votre intestin.

Pensez à votre tube digestif comme votre première ligne physique de défense contre toutes maladies chroniques et/ou dégénératives.

Maladie chronique commence avec l'échec dans votre intestinDe votre bouche à votre gros côlon, la paroi de votre tube digestif est en continuité avec la peau qui couvre votre corps.
Ces deux parois, celle de votre tube digestif et celle de votre peau agissent comme des barrières qui protègent votre sang et vos tissus internes contre les substances indésirables.

Quand vous étiez un bébé, si vous avez été allaité par une mère relativement en bonne santé, votre intestin a reçu beaucoup d’organismes qui favorisent la santé (organismes non mobiles acide gram-positifs lactiques). Souvent appelés bactéries «amies», ces organismes tapissent les murs de vos petits et gros intestins et ont plusieurs fonctions, dont certaines des plus importantes sont :
L’amélioration de l’immuniMaladie chronique commence avec l'échec dans votre intestinté naturelle via la production d’antibiotiques naturels
Maladie chronique commence avec l'échec dans votre intestinLa production d’acides organiques qui aident à réguler les niveaux de pH le long de votre intestin

Maladie chronique commence avec l'échec dans votre intestinL’inhibition de la croissance de micro-organismes potentiellement nocifs comme les bactéries gram-négatifs, les champignons, et même les parasites

La réalité est que les micro-organismes potentiellement dangereux cheminent dans vos intestins quotidiennement – ils ne sont tout simplement pas en mesure de se développer à un degré où ils pourraient coloniser vos parois intestinales si vous avez suffisamment d’organismes amicaux présents pour rivaliser avec eux pour occuper l’espace et obtenir les ressources.

Que faire si vous ne disposez pas de suffisamment de colonies, d’organismes amicaux améliorant la santé dans votre intestin ?

Maladie chronique commence avec l'échec dans votre intestinLes méchants pourront trouver des espaces le long de la paroi de votre intestin où ils prendront la forme de colonies profondes qui ne seront pas faciles à éliminer.

Ceci est appelé dysbiose, qui conduit au syndrome de l’intestin percé (leaky gut syndrome).
Comme les bactéries hostiles , des champignons invasifs, et même des parasites pénètrent dans votre muqueuse intestinale, votre intestin peut réellement commencer à répandre des protéines incomplètement digérées et des toxines artificielles qui chemineront dans votre corps.

Villosités intestinales

Comme ces substances étrangères sont entrées dans votre circulation sanguine via la paroi de votre intestin endommagé, votre système immunitaire va commencer à fabriquer des anticorps pour les combattre, ce qui peut conduire à une inflammation chronique partout dans votre corps par l’intermédiaire de « complexes antigène-anticorps » qui vont se déposer dans vos tissus puisqu’ils circulent dans votre sang – ce qui est l’une des causes d’une pléthore de problèmes de santé courants, y compris, mais pas seulement, l’eczéma, le psoriasis, l’alopécie (perte de cheveux), la colite ulcéreuse, la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, l’endométriose, la cystite, et même de troubles psychiatriques comme la schizophrénie.

Dysbiose et le syndrome de l’intestin percé (leaky gut syndrome) ne sont pas facilement reconnus par la médecine conventionnelle comme problèmes de santé, très probablement parce qu’il n’y a pas de médicaments brevetés délivrables sur ordonnance ou de procédures chirurgicales qui peuvent à juste titre être prescrits dans ce cas.

En général, vous pouvez supposer que vous avez un certain degré de dysbiose et de syndrome d’intestin percé si vous rencontrez régulièrement un ou plusieurs des symptômes suivants de dysfonctionnement de l’appareil digestif:
Maladie chronique commence avec l'échec dans votre intestinProduction excessive de gaz nauséabond

Maladie chronique commence avec l'échec dans votre intestinInconfort mal défini dans votre abdomen après les repas ou même pendant les repas

Maladie chronique commence avec l'échec dans votre intestinUne constipation chronique et / ou de la diarrhée

Les causes les plus fréquentes de détérioration de l’équilibre intestinal provocant la dysbiose et le syndrome de l’intestion percé sont:

la douleur dans tous ses étatsLa sur-utilisation d’antibiotiques prescrits

la douleur dans tous ses étatsLa consommation régulière d’aliments qui sont riches en sucre et / ou glucides très raffinés à savoir des produits de fabriqués avec de la farine blanche

la douleur dans tous ses étatsLa surconsommation d’alcool

la douleur dans tous ses étatsExcès de table

la douleur dans tous ses étatsManger en étant stressé

la douleur dans tous ses étatsNe pas bien mâcher

Alors, comment allez-vous prévenir et inverser dysbiose et l’intestin percé ?

Adopter des habitudes alimentaires qui facilitent la digestion optimale

Peut-être la seule habitude alimentaire la plus importante que vous pouvez adopter pour faciliter la guérison de votre tube digestif est de mâcher vos aliments soigneusement.
Idéalement, vous devriez mâcher vos aliments jusqu’à ce qu’ils deviennent liquide.

Lorsque vous mâchez bien, vous permettez à votre système digestif de briser efficacement les petites particules de nourriture en micronutriments qui peuvent passer à travers la paroi de l’intestin grêle dans votre sang.

Vos dents sont conçues pour briser mécaniquement les aliments, tandis que le reste de votre tube digestif et les organes sont conçus pour briser chimiquement votre nourriture.
Chaque fois que vous ne mâchez pas bien, votre tube digestif et les organes prennent le fardeau d’essayer d’accomplir ce qui est beaucoup plus facile à faire pour vos dents.
Si vous avez des problèmes dentaires ou de mâchoire qui font qu’il est difficile de bien mâcher, envisager de mélanger vos aliments dans un mixeur ou un robot culinaire.

Mâcher vos aliments et les liquides permet ainsi à votre salive et aux enzymes digestifs de se mélanger avec vos aliments et liquides, ce qui commence le processus de digestion directement dans votre bouche.

Mâcher bien encourage votre repos physique et émotionnel tout en mangeant.

Et être émotionnellement équilibré et au repos pendant que vous mangez permet à votre corps d’envoyer une alimentation riche à vos organes digestifs lors d’un repas, ce qui permet d’optimiser chaque étape de la digestion.

Si possible, efforcez-vous de combiner l’habitude de bien mâcher avec une attention constante de gratitude pour votre nourriture et autres bénédictions.
Tout comme le lien entre votre esprit et votre corps peuvent vous faire transpirer quand vous êtes nerveux, être reconnaissant pendant que vous mâchez peut aider vos organes digestifs à briser votre nourriture et à assimiler les nutriments dans le sang.
Le but est d’éviter que des aliments incomplètement digérés stagnent dans votre tube digestif plus que ce qu’ils ne devraient, car cela favorise la reproduction de micro-organismes potentiellement pathogènes.

Réduisez l’apport des substances qui nuisent à l’équilibre intestinal.

Bien à vous. Dans l'harmonie !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :