Les solutions naturelles anti-coups de fatigue

Vous commencez à piquer du nez sur votre bureau ? Vous ressentez le besoin impérieux de dévaliser la machine à friandises ou de boire un énième café pour garder les yeux ouverts ? Mauvaise idée, ce sont de faux amis ! Mais bonne nouvelle : il existe des solutions naturelles et efficaces pour lutter contre ces coups de fatigue qui ponctuent nos journées, surtout pendant les mois les plus froids. Les conseils de la naturopathe Céline Touati.

Choisir un grignotage efficace

Il est 11h du matin, vous avez faim, vous tombez de fatigue ? Et si vous repreniez un petit café ? « Mauvaise idée ! » répond la naturopathe Céline Touati. « Car le café engendre un cercle vicieux : plus on en boit, plus on excite l’organisme sur une courte durée. Résultat : le coup de pompe qui suit, lui, est encore plus profond. Et on est alors tenté de boire davantage de café… »

L’autre grande tentation en cas de grosse fatigue est de se ruer sur du sucre. Bonbons ou barre chocolatée, c’est aussi une mauvaise idée. « Tout simplement parce que c’est du mauvais sucre, rappelle la naturopathe. En revanche, il faut savoir que l’envie de sucre en cas de coup de fatigue est physiologique : notre cerveau en consomme à lui seul 6 grammes par heure. Mais ce dont notre corps a besoin, c’est de bon sucre, c’est-à-dire des aliments à index glycémique bas. » Sinon, là encore, c’est l’engrenage : pour lutter contre la fatigue, on va être tenté de manger toujours plus de ce mauvais sucre.

« Les bons choix : les petits pois et les carottes crues ! » Mais pas évident à suivre quand on est au bureau ! « Du côté des fruits, on peut privilégier les raisins, les poires et du jus de pomme naturel. Et pour un petit plaisir – parce que c’est important aussi - du chocolat noir à plus de 70% de cacao. » Autre solution : s’octroyer, à la pause, quelques oléagineux : amandes, noisettes. C’est bon à croquer et bon pour notre organisme.

Des jus verts pour faire le plein d’énergie

Autre solution coup de fouet qui s’avère agréable pour nos papilles : les « jus verts ». « Il faut les préparer en avance mais ces jus sont de véritables bombes énergétiques naturelles », indique Céline Touati. Son conseil : en consommer deux fois par jour - une fois dans la matinée puis vers 16h. La recette ? Des aliments verts (herbes fraîches, légumes…) mixés avec des fruits et des épices. « Je recommande par exemple un mélange pomme, carotte, cumin ou encore mangue et persil, avec plus ou moins d’eau selon la consistance souhaitée. »

Le coup de pouce des huiles essentielles

L’aromathérapie, également, peut se révéler précieuse. « Essayez le café du naturopathe, le surnom de l’huile essentielle d’épinette noire, propose Céline Touati. Déposez-en sur vos poings et passez-les sur votre dos, de haut en bas. Attention, si vous êtes enceinte, contentez-vous de la renifler. Cette huile essentielle, qui a le même effet que la cortisone, va stimuler les glandes surrénales et vous donner un vrai coup de boost ! »

Deuxième piste : « L’huile essentielle de menthe poivrée, à renifler simplement, qui va oxygéner le cerveau et réveiller naturellement la vigilance. » Seule précaution à prendre avec cette huile très réfrigérante : éviter absolument le contact avec les yeux.

Respirer pour se rebooster

Enfin, dernière solution à exploiter en cas de gros coup de fatigue : les techniques respiratoires. « La plus simple consiste à respirer assez fort et assez vite de manière à réveiller les glandes surrénales, conseille la naturopathe. Bien entendu, cette technique est à déconseiller aux personnes qui hyperventilent facilement et à tous ceux qui sont sujets aux crises d’asthme. »

Plus efficaces encore : les exercices de cohérence cardiaque. « Cette technique est intéressante au travail parce qu’elle permet de réduire le stress. Elle est notamment très utile quand on se retrouve débordé au bureau et qu’on ne sait plus par où commencer. »

La marche à suivre ? « Asseyez-vous confortablement, deux pieds au sol, mains sur la cuisse, dos droit appuyé au dossier. Commencez par une expiration profonde, puis inspirez sur 5 secondes, avant d’expirer à nouveau sur 5 secondes. Continuez pendant 5 minutes des respirations lentes, amples, profondes, avec attention. Un exercice à répéter trois fois par jour, tous les jours. »

En faisant baisser les hormones du stress, notamment le cortisol, la cohérence cardiaque permet de bénéficier d’un nouvel élan, immédiatement.

Bien à vous. Dans la vitalité !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :